MARINA ABRAMOVIC

Traverser les murs
09.10.17
vignette-Abramovic-Traverser-les-murs

Comment une jeune femme couvée par sa mère dans la Yougoslavie communiste de Tito est-elle devenue, en quelques décennies, une icône mondiale de l’art contemporain, et l’une des rares femmes à rayonner dans ce milieu d’hommes ?

Elle s’appelle Marina Abramovic. Superstar de l’art contemporain, mentor de Lady Gaga, collaboratrice de Jay-Z, ses audaces scénographiques, mystiques et conceptuelles ont fait d’elle l’une des plus importantes inspiratrices de l’esthétique de la pop culture du XXIe siècle. En 2010, le Museum of Modern Art de New York lui consacrait une rétrospective pour ses cinquante ans de carrière : plus de 750 000 personnes s’y pressaient, certains ressortant en larmes.

Dans Traverser les murs, elle raconte son extraordinaire aventure artistique et les péripéties de son parcours vers le succès, acquis en repoussant sans cesse les limites du corps humain, la peur, la douleur, la fatigue, dans une quête sans compromis de transformation émotionnelle et spirituelle où elle n’a jamais hésité à mettre sa vie en danger. Elle raconte aussi son enfance, ses amours, ses complexes, ses débuts dans l’art, qui trouvent leurs origines dans le pays où elle a grandi et qui n’existe plus. « Je viens d’un lieu obscur. La Yougoslavie d’après-guerre, entre le milieu des années 1940 et celui des années 1970. Une dictature communiste, le maréchal Tito au pouvoir. On manquait perpétuellement de tout, une grisaille omniprésente. Il y a quelque chose dans le communisme et le socialisme – une sorte d’esthétique qui repose sur la pure laideur. Le Belgrade de mon enfance ne possédait même pas le monumentalisme de la place Rouge de Moscou. « Ainsi parle Marina Abramovic, née d’un père membre de la garde d’élite de Tito et d’une mère directrice du musée de l’Art et de la Révolution, avec sincérité et passion, et souvent un humour impitoyable, dans ce récit émouvant, épique, où une femme s’affranchit d’une histoire toute tracée pour devenir l’une des plus grandes artistes contemporaines en décidant, une fois pour toutes, de traverser les murs, tous les murs.

« Mi-chamane, mi-superstar de la performance extrême, l’artiste Marina Abramovic, 70 ans, continue de subjuguer les foules – et, parfois, d’irriter. » Elle (France)

« Marina Abramovic est devenue l’une des plus grandes stars de l’art contemporain, au point d’inspirer Lady Gaga et Jay Z. La diva de la performance travaille désormais à sa plus grande œuvre : sa postérité. « Vanity Fair (France)


L’AUTEUR
Marina Abramovic est une artiste internationale de légende. Née en ex-Yougoslavie en 1946, cette créatrice de performances artistiques mondialement célèbre a exploré le passionnant courant du body art sans hésiter à mettre en danger son corps et sa vie pour en repousser les définitions.

MARINA ABRAMOVIC

Traverser les murs

INFOS PRATIQUES

Éditions Fayard
Parution le 9 octobre 2017

Contact
Alina Gurdiel
ag@alinagurdiel.com

Back to Top